A Toit, que je n’ai jamais aimé.

La première fois que je suis entrée en Toit, j’ai eu cette sensation indescriptible. Partagée entre l’excitation et le dégoût. Je m’en souviens encore comme si c’était hier. Après des semaines de rendez-vous infructueux via des sites douteux, je commençais à désespérer de rencontrer quelqu’un comme Toit. J’ai vu du potentiel, c’était là le début de notre histoire, pour le meilleur et pour le pire.

Mais là première semaine déjà, c’était la désillusion. Il n’a même pas fait semblant de cacher ses vices. Comment ai-je pu passer à côté de ses manipulations ?

La seule chose que j’avais remarqué dès le départ, c’est que la sienne était petite. Petite, mais fonctionnelle. Du moins, je pensais pouvoir l’utiliser pour me procurer du contentement et de la joie. Quelle déception quand j’ai compris que j’y arriverai pas. Mais passe encore la petitesse.

De l’extérieur, c’était pas pire mais il parait que le plus important, c’est l’intérieur. Alors je me suis laissée le temps de le découvrir en profondeur. Et quelle profondeur. C’est un puits sans fond. Il paraît que l’amour rend aveugle. Je crois bien que j’étais aveugle quand je l’ai rencontré. Où bien, pressée par le temps, j’ai revu mes exigences à la baisse. Quelle idée ai-je eu là… ?

Pourtant il avait l’air innocent, naïf , simplement honnête où trop simple pour être honnête. Plus je vis dans Toit, et plus j’apprécie d’être hors de Toit. Il vit si librement que son odeur chatouille mes narines de l’aurore jusqu’au crépuscule, partout où je vais et je viens. A croire qu’il est pourri jusqu’à l’os.

Je remercie ceux qui m’ont présenté à Toit. Qui se ressemble, s’assemble. Pour ce qui est « des opposés qui s’attirent », l’opposé à hâte de trouver un autre Toit. Un Toit sain.

1
Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Omar Omar
Invité
Omar Omar

Toi, toi mon toit
Toi, toi mon tout mon roi…
Le meilleur est a venir.