Ça fait des années que j’ai envie de créer mon blog et que j’erre d’idées en idées. Pourtant, je commence et j’abandonne ; appelez-moi « Constance ».

Mon site « Désir & Plaisir »

Ma première tentative fut le site « Désir & Plaisir. Je sais ce à quoi vous pensez ! Vous avez l’esprit mal placé… :p. J’avais donc décidé de créer un site pour les couples : communication, désir, plaisir, tout ça, tout ça… A peine 2 articles écris et j’ai tout laissé tomber. J’étais telle Bridget dans le premier 1/3 du « Journal de Bridget Jones« . Sans compter que je n’aurais pu rivaliser avec Brigitte Lahaie. Je vous mets le lien, par pure charité, évidemment, je suis sûr que des petits(es) curieux(ses) vont aller y jeter un coup d’oeil ! Au passage, site intéressant avec de nombreux conseils et idées !

J’avais choisi un 1er éditeur pour le site « Désir et Plaisir » : Wix. Ils m’ont eu à la séduction et à la publicité qui s’est faufilée dans mon fil d’actualité. J’étais une enfant dans un magasin de jouets : beau design, intuitif, flexible, couleurs à foison, personnalisation de tout, partout, mais trop de tout, et tout en trop, trop de liberté (ça sonne bizarre non ?). J’étais perdue ; la petite Citronnelle a perdu sa maman. Je pouvais placer ce que je voulais comme je le voulais et surtout avoir du style. Le hic : je ne savais pas ce que je voulais. Je m’arrête là car je n’ai pas révisé : risque de hors sujet. De plus le blog est passé à la corbeille avant même d’avoir vu le jour. Pour ceux qui veulent configurer l’agencement de A à Z, allez y jeter un oeil.

Mon Tumblr sur l’Art

Le deuxième essai fut un Tumblr sur l’Art, enfin surtout sur le mien. J’avais élaboré, dans ma tête, une véritable stratégie de niche pour faire connaître mon art ! Ou pas. Je me voyais devenir le prochain Kandisky avec le succès de Beyonce (un peu trop trash la Rihanna). Raté. Une semaine plus tard avec un pauvre petit abonné (je te remercie, Ô toi, jeune égaré), je me suis découragée. De plus, poster c’est rapide, peindre, ça l’est moins… Bon, je vous rassure, aujourd’hui, 3 mois et demi après, j’ai 13 abonnés, la classe non ? Il parait que la qualité vaut mieux que la quantité, et moi, je mise à fond sur la qualité !

Tumblr est une plateforme de micro-blogging facile d’utilisation ; entre blog et réseau social. Un blog imagé, un partage facilité et un design épuré, c’est ce que j’avais en tête (non je ne vous donnerez pas l’adresse, bande de curieux !). Il me plait bien, je lui fait de l’oeil, il me sourit… J’ai quelques abonnés (je ne reviendrai pas sur le nombre). Il faut être très actif pour être visible. Je me suis désabonnée de personnes qui publiaient tellement que j’avais l’impression d’être spammé. Ce qui est « chouette » (oui, j’utilise des expressions old school) c’est que le contenu est diversifié (citations, images, écrits, vidéos, sons) on tombe donc sur des billets sympatiques, des gens talentueux et accessoirement des marques.

Ma page Facebook « Artiste »

Troisième essai, une page Facebook « Artiste ». Je sais, ça claque. Pourquoi faire ? Relayer mon Tumblr pardi ! Je me suis dit que j’allais ainsi amener du trafic sur mon blog (pas folle la guêpe). Une page « Artiste » anonyme, mais pas trop, car mon Facebook perso soutient mon Facebook Artiste. Il faut s’auto-congratuler dans la vie, alors j’aime tous les posts de ma page Artiste. J’ai invité des tas d’amis à l’aimer. Et comme j’ai un réseau « de fou » et que personne ne « s’en fout », le nombre de mes abonnés a été multiplié par 12. Moi x 12. La Qualité je vous ai dit. Sans rire, je me sens comme une artiste incomprise. On ne va pas s’attarder sur cette expérience. Non pas car il s’agit d’un échec cuisant mais parce que vous connaissez tous ce géant. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave, vous vous en sortirez quand même dans la vie.

Ne pouvant me résigner à ce constat, je me suis dis : « Réfléchis, il y a bien un truc qui te passionne et/ou pour lequel tu es hyper douée et que tu peux partager sur un blog ! » Mais non en fait.

Heureusement, j’ai toujours 2-3 trucs dans la manche : bouts de cookies, grains de sable ou idées.

Un jour, une idée, un éditeur

Partager avec, de jeunes égarés – vous, mes intérêts, mes découvertes et mes expériences sur fond d’humour, d’ironie et de sérieux, un peu.

Alors j’ai cherché l’outil le plus approprié pour créer mon blog : Webnode, Jimdo, Overblog, Blogspot… J’ai crée des comptes presque partout, sauf sur Skyblog et MySpace, ça, c’était dans ma jeunesse. J’ai lu, j’ai essayé, je me suis laissée séduire, ou pas, par leur apparence. Finalement, je suis allée voir Overblog parce qu’il m’avait l’air simple et intuitif. Le top : les photos des liens externes peuvent servir à l’illustration d’un article ! C’est rapide, on peut mettre le texte en couleur. Par contre, l’adresse en .over-blog.com n’est pas très sexy mais c’est le jeu du gratuit. Eh oui ma pauv’ Lucette!

Ne sachant que faire, j’ai pollué le messenger de plusieurs amis avec mes questions (mes plus plates excuses) :
– « Et si je passais en premium chez Overblog ? » ;
– «On m’a parlé de WordPress, qu’est-ce-que tu en penses ?» ;
– « Arf, je ne sais pas lequel choisir…» ;
– «Et toi, tu ferais quoi à ma place ? Tu es chez quel hébergeur et éditeur de site ?».

J’avoue, j’ai même :
– posé la question à une amie en plein tour du monde ;
– mené des interrogatoires auprès d’illustres inconnus sur Twitter.

Ne pouvant pas acheter un nom de domaine en externe et l’utiliser chez Toi, à moins de passer en premium – donc frais supplémentaires, Overblog, je t’ai quitté après une idylle d’une semaine. Ce fut court mais intense, merci pour ta simplicité, les abonnements et les statistiques !

Me voici arpentant de nouveau le net à la recherche d’un nom de domaine, d’un hébergeur et accessoirement d’un éditeur.

J’ai fouillé le net à la recherche de conseils avisés sur les meilleurs éditeurs pour créer un blog. Interrogé mon entourage ; mes neveux de 6 et 7 ans n’avaient pas d’avis sur la question.

Sur le net on trouve tout et n’importe quoi. J’ai visité des sites qui viennent au secours de « blogueurs novices en détresse ». Chacun y va de sa propre opinion, un peu comme moi et ce blog ! Je cherche donc un site de comparateur d’hébergeurs sauf qu’il y en a un paquet ! Et entre nous, je ne vais pas me mettre à comparer les comparateurs. Je suis tombée sur le guide d’installation facile et rapide de WordPress alors j’ai tenté ma chance.

J’ai l’impression de voir le bout du tunnel.

Manque de pot, j’ai rien pigé. Entre :
wordpress.org ou wordpress.com ;
manuel ou automatique ;
php, MySQL, Apache ;
ftp, nom de domaine et hébergeur.
J’ai les neurones qui flambent, ça doit être parce qu’il fait 33 degrés dans la maison… Heureusement mon ami ventilo souffle de l’air, chaud… Installation en 5 minutes, ok, sauf que j’ai mis 3 jours à décrypter les instructions. J’ai installé Filezilla qui ne m’a, en réalité, servi à rien. Effectivement il y a 2-3 trucs à savoir.

Le choix c’est bien ; le problème c’est qu’il y en a trop ! Un peu comme pour acheter des yaourts :
– avec ou sans sucre ? lait de vache ou lait de brebis ?
– nature, au citron, avec billes de chocolat ou morceaux de fruits ? ;
– avec mousse sur le dessus ou coulis en dessous ?
Au final t’es reparti avec le yaourt que tu prends par habitude, après être resté 1h devant le rayon. Au suivant s’il vous plait !

Excusez ma digression.

Créer son blog, procéder par étapes

Comme j’ai tendance à me faire des nœuds au cerveau, je décide de procéder par étape :
– nom de domaine
– hébergeur
– éditeur

C’est parfois un casse tête pour trouver un nom de site web et de domaineJ’ai opté pour Citronnelle.  Pourquoi ? Punch Coco était déjà pris (aucun rapport). C’est l’été, il fait chaud, c’est frais, ça sent bon, ça a de nombreuses vertus, c’est un peu décalé et on peut faire des Mojitos avec. Le volume de recherche de Citronnelle dans Google Trends n’atteint pas des sommets mais concerne surtout la France et le Canada (bon point). Bien évidemment, je ne suis pas la première à y avoir pensé (toujours vérifier la disponibilité). Un ami me suggère une autre extension : .net. C’est peut-être le mieux parce que, soyons réaliste, chroniquesdunefilledusud.com, c’est un peu long !

Il me faut un hébergeur, je vais faire simple. OVH et 1&1 reviennent souvent. On me suggère 1&1, je prends donc un pack managed wordpress. Je ne vais pas chercher plus loin. Transaction effectuée, je suis sur la bonne lancée.

Oh, de la lumière, au loin ! Ah non, c’est un lampadaire.

Heureusement, mon hébergeur me facilite la tâche avec WordPress via App 1&1. En quelques clics c’est fait, pas besoin de déchiffrer toute cette paperasse, même si entre temps, je me suis égarée dans le menu. Installation faite, le point de départ de mon blog est là, sous mes yeux. Mais non ! Que vois-je ? Ce n’est pas le bon nom de domaine. Impatiente sur les bords, je clique un peu partout pour trouver la solution. Il fallait que je valide mon compte afin de pouvoir utiliser le nom de domaine. Entre temps, j’ai crée 3 fois le blog dont 2 avec le mauvais nom de domaine. J’ai trouvé la sortie, quand j’y repense, ce n’était pas si compliqué.

Customiser son blog avec des widgets

En fouillant le net, j’ai découvert quelques extensions pratiques voire indispensables pour gérer mon blog :
Contact Form 7 pour insérer un formulaire de contact afin de rester anonyme pour le commun des mortels ;
GA Google Analytics pour connaître mon trafic sur le site + inscription sur Google Analytics. Au cas où comptabilise 10 000 visiteurs en 10 minutes ;
Askimet pour éviter d’avoir des fausses joies lorsque j’ai 6 commentaires alors que ceux sont des spams ;
Yoast SEO pour gérer tout ce qui se rapporte à l’optimisation sur les moteurs de recherche. Un outil fantastique ;
Jetpack, a remplacé Disqus pour laisser commentaire et Easy Fancy Box pour faire des mosaïques d’images. J’ai l’ai installé facilement grâce au tutoriel de David Steiner ;
– My Maps pour intégrer une carte. Mais je l’ai viré, n’en ayant pas l’utilité ;
Redirection pour gérer les redirections des pages dont vous aurez modifié l’url ;
– AddToAny Share Buttons pour que vous partagiez mes articles sur vos réseaux. Il m’amenait trop de faux trafic, je l’ai retiré ;
UpdraftPlus pour sauvegarder mon blog afin d’éviter la cata.

Le ebook « L’indispensable du blogueur » sur le site de Ling-en-Hsia est d’ailleurs intéressant

Les réseaux sociaux sont essentiels pour se faire connaître son blog et générer du trafic. Twitter, Facebook, Linkedin, Viadeo, Medium, Instagram, Pinterest, Snapchat. Etre sur un réseau social est chronophage, j’ai donc préféré me concentrer sur un seul d’entre eux au départ : Twitter. Il est instantané, vivant, fluide, j’intègre des communautés, j’en crée et je dialogue facilement. Mais je me rend compte que la vie des publications est tellement courte qu’il faut twitter régulièrement à propos de son contenu. Ce qui n’est pas mon fort. Je viens donc de lancer ma page Facebook afin de créer une communauté autour du contenu de mon blog.

C’est sympa de faire partie d’une communauté mais ça ça ne fait pas tout. Il y a de nombreux articles sur le net au sujet du référencement naturel et/ou payant. « Avec ou sans prise de tête » : des trucs, des astuces pour devenir le « parfait blogueur », pour booster ou doper son blog. A lire, en fonction de son objectif et sa stratégie.

Blog, droits et responsabilités

Afin d’avoir toutes les cartes en main, je me suis informée sur le droit et les responsabilités en tant que Blogger : 
les mentions légales ;
le droit d’auteur ;
la liberté d’expression ;
le droit au respect de la vie privée.
Eh oui, tout ça, même en tant que Blogger à titre perso. Ce n’est pas le plus fun mais c’est important. D’autant plus si vous voulez éviter d’appeler Julien Courbet de « Faut pas abuser » sur D8, parce que clairement « Sans aucun doute » sur TF1, c’était mieux !

J’aurai voulu être un artiste

Enfin, je m’attaque au design de mon blog et j’adoOore ça. Tout est question de décoration et d’optimisation un peu comme dans D&co ou maison à vendre. A moi les coloris, les polices d’écritures, les layouts, footers, sliders, widgets, backgrounds, extensions et un nombre considérable de thèmes… Ah ça, pour sûr, il y a le choix !

L’important pour moi : un thème simple, customisable, responsive, épuré, moderne et gratuit (serait-ce trop demander ?). J’en ai vu des thèmes, vu et revu, même trop vu. J’ai fait une overdose sachant qu’à chaque fois, je les personnalise afin d’avoir une idée du résultat. Le premier thème sélectionné était sympa mais je ne pouvais pas modifier les couleurs sans passer en premium. Ça faisait un peu journal féminin, de luxe, noir et doré, pas du tout en accord avec le contenu de mon blog. La couleur, important la couleur ! J’ai donc opté pour Edge de Theme Fresia.

Je n’ai « plus qu’à » produire un contenu original et de qualité, régulièrement, en somme, le plus dur reste à faire. J’ai lu pas mal d’articles de blogs et parfois je suis surprise de voir une photo et 2 paragraphes : problématique – conclusion. Droit au but. Au moins, on ne perd pas de temps avec le développement. Personnellement, je ne suis pas paramétrée pour les plans en 2 parties, 2 sous-parties. C’était l’horreur pendant toute ma scolarité ; je passais 3h30 à chercher le plan et 30 minutes à rédiger ma dissertation. Bref, je laisse ma verve légendaire vous divertir en espérant ne pas vous perdre en cours de route.

Au fil de mes lectures, j’ai découvert ce « petit » article sympa sur « 43 astuces pour sauver votre blog du naufrage ». Il vaut mieux prévenir que guérir. Je n’en suis pas encore à écrire 2000 mots par article o_O mais j’espère ne pas finir comme Jack dans Titanic.

Moi qui avait pris ça en dilettante, sans rire, c’est du boulot un blog !

« Viendez » découvrir mon patchwork d’articles et de Tweets !

 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Blog : moi aussi je veux raconter ma vie"

Laisser un commentaire

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Cool834
Invité

Bon début Citronnelle, l’humour est au rendez-vous, ça me plaît bien. Continue, tu sur es sur la bonne voie.

conseilsmarketing
Invité

Très sympa comme article, il faut mettre de l’émotion et raconter la vraie vie 😀

wpDiscuz