Confine-moi

Dé-confine-moi. Mais pas tout de suite, pas trop vite.

J’ai « kiffé sa mère ». A tel point que j’en veux encore. Oh oui, Covid19, confine-moi ! On est sorti une fois par semaine, seulement pour faire les courses. Je me suis découvert l’âme d’une ermite. File-moi de la bouffe et on s’revoit l’année pro.

Confinés à deux, c’est comment ?

Au départ, j’ai eu peur. Diany a eu peur. Confinés à deux dans notre 30 mètres carrés pourri, avec pour seule vision du ciel, un vélux et le rebord de la fenêtre du rez-de-chaussé qui donne sur la rue. Avec moi qui n’arrive pas à rester deux jours d’affilés sans sortir. Il y avait de quoi s’inquiéter.

Mais finalement ça a été salvateur. Attends. – Le mec est quand même debout devant le plan de travail en train de se bouffer des toasts et du pâté solo. Comme un voleur, sans me proposer, genre je ne le vois pas. – Bon aparté faite, revenons à cette vision de déchéance. J’aurais expérimenté, par curiosité, le confinement seule. T’sais, pour savoir ce qu’il y a là-dedans. Si je me serais laissée dériver où si j’aurais pris le dessus, pleine de volonté.

Mais je vois déjà devant mes yeux, le tableau qui se dépeint : moi, couchée sur le canapé. Pas lavée, en pyjama, pas coiffée. De la malbouffe trône sur la table basse. Enveloppée dans un plaid douillet. Quelques miettes éparpillées ça et là. L’acidité de l’estomac qui me monte à la gorge. L’oeil hagard. Et Netflix qui me demande si je suis toujours là.

Les copains ne te manquent pas ?

Parait que les amis manquent. Avant le confinement oui. Mais plus pendant. Peut-être qu’ils me manquaient parce que je voyais Diany avec ses amis. Alors, c’était de la jalousie ou de l’envie. Hum.

Je vous aime les amis, mais non vous ne me manquez pas. Peut-être parce que la plupart de mes amis sont, depuis quelques années, assez régulièrement, loin de moi. Alors on s’habitue à ne plus les voir que par visio ou occasionnellement l’année. Suis-je solitaire ? Est-ce que j’aime juste les gens quand ils sont loin ? Ou alors, je n’aime pas les gens.

Sinon, je suis fun comme amie. En principe. Faut voir. Ça dépend qui t’es. Ca dépend mon humeur.

Et la nature ?

Bah écoute. Elle est là, elle va mieux sans nous. Elle revit. J’me butte à coup d’images de verdure sur le net. Mon fond d’écran est devenu une succession de fleurs. Je parle avec le cactus de Diany car mes trois plantes grasses sont mortes. Et je sniffe l’air de la rue, les voitures à l’arrêt, je perçois presque les odeurs des fleurs du jardin public.

Sinon, j’ai téléchargé une application de design d’intérieur (design home) qui me permet de meubler des salons, des salles à manger, des chambres. Je peux acheter des pots de fleurs, pour décorer. Ils proposent d’ailleurs une grande variété. Cet article n’est pas sponsorisé mais si vous voulez la télécharger, je pourrais vous emprunter des meubles gratis.

Tout de même, les balades en bord de mer me manquent.

Y’a quand même des inconvénients au confinement, non ?

Oui, c’est fini. Maintenant, il y a des gens dans la rue et des voitures qui puent.

Puis, il va falloir retourner au travail. Et moi, ben j’ai po envie. J’étais bien à bosser sur mes projets « tranquilou bilou ». A gérer mon temps comme bon me semblait. A faire ce que je voulais. Ah. Toutes les bonnes choses ont une fin.

Mon corps de jeunette à foutue le camp. A force de rester assise sur le canapé, mon lumbago s’est repointé. Ce, malgré mes séances hebdomadaires de cardio avec la blondinette de gym direct.

Mes bas de contention on été d’une aide toute relative car si mes jambes ne ressemblaient plus à des poteaux en fin de journée, un eczéma de contact est apparu. Du coup, les bas sont off. Et je peste sur la cellulite qui envahit le bas de mon corps. J’hésite depuis un mois à acheter une ventouse anti-cellulite. Je crois que cet été, je vais troquer le short contre la jupe mi-mollet, histoire de dissimuler le chantier.

Un espoir pour l’avenir ?

Re-confine-moi ?

0 0 vote
Article Rating

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x