Allez, on se met une petite musique en fond sonore pour écrire ce nouvel article sur Montréal. La playlist Spotify « travailler en musique » commence avec Change the colours de Puggy et, j’aime plutôt bien.

Nous nous étions arrêtés à mes premiers jours. Depuis que je suis arrivée, on m’a emmené à quelques endroits « top moumoute » !

La Touche bar à café

La touche, bar à café, est le coup de cœur de ma première semaine. Ce café à la déco atypique, concoctée par Koony, le gérant, est situé au croisement de Mont-Royal et Bullion. C’est Khaled qui m’y a emmené. J’ai instantanément flashé sur le lieu et adoré discuter avec Koony. Il propose une variété de 20 cafés bio-équitable d’origines différentes. Je ne suis pas très café, pas du tout même, j’ai donc pris un chocolat chaud mi-sucré, et c’est devenu mon petit plaisir lorsque je vais le voir, surtout après une balade de 2h30 à travers la Petite Italie et le Mile End. Pourtant, la prochaine fois que j’irai au bar, je sais que Koony me concoctera un mélange de saveurs qui va peut-être me transformer en caféholic. Bon, c’est pas gagné hein. Il connaît son métier sur le bout des doigts, il est passionné et ça se voit. Thés et tisanes se baladent sur des bûches de bois accrochées au mur. A l’ouverture de chaque boîte, les effluves vous embarquent ailleurs, il y a même du thé fumé et du thé avec du pop corn, dingue non ? Et ces croissants, croissants au jambon-fromage, tartes et énormes cookies, qui se pavanent sur son comptoir, me mettent l’eau à la bouche.

 

 

Parlons nourriture

La même semaine, Jean-Seb, le coloc de Julie, a préparé une poutine maison à la patate douce pour une soirée jeux de société. Enfin presque, parce qu’il s’est coupé la main : scène de crime dans l’entrée et direction la clinique la plus proche. Il nous a donc rejoint pile poil pour la dégustation, il avait programmé son coup, le malin. J’ai donc coupé les patates douces en frites, Julie a ajouté le fromage et nous avons versé, par dessus le tout, la sauce avec le porc effiloché qu’avait préparé Jean-Seb la veille. On a dégusté les plats à 6, entre deux parties. Ouais, ben c’est pas mauvais mais le mélange sucré-salé, c’est pas trop mon truc. J’en gouterai une classique probablement dans les mois à venir.

Quelques jours après, Julie m’a emmené bruncher chez l’Apothicaire. On a acheté deux-trois sachets de pilules du bonheur, ou pas. J’ai dévoré le contenu de l’assiette qui était bien trop gros pour la taille de mon estomac. Je suis repartie en roulant.

Excursions dans Montréal

Régulièrement, je choisis un arrêt de métro au hasard et je me balade. Mais on ne va pas y passer l’article.

 

Le Bleury Bar à Vinyl

Nous avons passé une soirée au Bleury Bar à Vinyl, un endroit intimiste où se rejoignent musiciens et mélomanes. C’était le lancement de l’album de Sam Faye et D-Track, un duo de rappeurs de Gatineau. Eux, ils sont le coup de cœur de ma deuxième semaine. Chacun à ses projets en solo, l’un rap, l’autre rap et slam. Ils se sont réunis pour un deuxième projet musical, après Hors d’œuvre en 2008. Les sujets de leur nouvel album, Stéréo, sont légers, décalés, plein d’humour, les textes sont bien écrits, le beat est old-school et leur look aussi, le flow est carré, efficace et les refrains restent en tête toute la sainte journée. Ils ont une super énergie et nous ont interprété quelques-uns de leurs sons : J’aime trop le café, Limonade, Mon back pack. C‘est un cocktail de bonne humeur. J’adore, j’adhère ^^

 

L’Oratoire

Avec Diany, nous sommes allés faire un tour à l’Oratoire. On rentre le ventre, on serre les fesses, c’est parti pour une bonne séance de sport. Entre nous, j’ai bien cru qu’il allait me claquer entre les doigts. Pour une fois que ce n’est pas moi qui suis au bord de l’agonie, il fallait bien que je le souligne. Arrivé en haut, les cuisses chauffent un peu mais la vue est imprenable sur la ville. La basilique, le dôme, la crypte, l’orgue tout est immense et impressionnant. Nous nous sommes même promenés dans les jardins, en suivant le chemin de croix, ponctué de nombreuses sculptures.

La Récréation

Lors de la récréation, je jouais aux pogs, aux billes sur des plaques d’égout, à la corde à sauter, au saut à l’élastique, au chat perché, à un deux trois soleil, à trap’ trap’ bisous, aux osselets et à la marelle. Mais là, ça n’a rien à voir. La Récréation est un café culturel et bar à jeux. J’adore les jeux de société (smiley avec des cœurs dans les yeux). Quand j’étais petite, j’avais une passion pour les Lego, Barbie et je voulais tout le temps jouer à la Bonne Paye, au Jeu de l’oie, au Monopoly, au Mille Bornes, au Uno au Qui-est-ce, au Cluedo, au Yatzee, au Docteur Maboule. Et tac, 20 ans dans la tête. Bien sûr, c’était au grand désespoir de ma famille, qui s’en serait bien passée. Je me demande si c’est pour ça qu’on avait pas tant de jeux de société que ça. Un peu plus grande, je jouais au Jungle Speed, au Pictionnary, au Poker, au Taboo, à Puissance 4, au Baccalauréat et j’avais déjà mes métiers phares pour – presque – gagner des points : jardinier, garagiste, pompier, dentiste, fermier, inventeur. J’aime bien le jeu du psychopathe, du dictionnaire, le Cranium, 7 Wonders etc. Bref, tout ça pour dire qu’on a joué, j’ai passé une bonne après-midi. En plus de ma bibliothèque à la Poudlar, j’installerai aussi une ludothèque dans ma superbe future maison. Enfin, quand j’aurai trouvé un travail et ça ne saurait tarder ; je suis optimiste. Par ailleurs, j’ai l’impression que mes blagues n’ont pas fait l’unanimité ; manifestement, mon humour n’est pas universel. Pourtant la plupart du temps, je me trouve drôle ^^

Ah ! Et puis, j’ai eu rendez-vous avec mon super banquier aussi, il est « trop beaucoup » sympa 😀

Pfiou, vous avez déjà plus de 950 mots, félicitations ! Allez je m’arrête là pour cette fois. La suite sur mes escapades et découvertes à Montréal dans le prochain article !

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

wpDiscuz