Allô les gens !

Ça fait longtemps qu’on n’a pas papoté ! Je ne sais pas trop si c’est vous que j’avais délaissé où moi-même.

J’étais plongée dans mes recherches d’emplois. J’avais décidé d’apprendre à nager toute seule. J’étais en train de couler comme une « tebé », la tête sous l’eau à essayer de respirer avec une paille. Finalement, j’ai décidé de mettre des brassards puis ma bouée canard et je suis remontée à la surface.

En traduction française, ça veut dire que j’ai abandonné mes recherches en communication dans les secteurs de la culture, de l’art et du divertissement. Pourtant,  après mon stage aux Ballets Jazz de Montréal, je me suis inscrite à la Fondation Ressource Jeunesse. J’avais clairement besoin d’un appui moral et de conseils. Un super organisme qui m’a permis de rencontrer des gens adorables et une conseillère du feu de dieu. La croyance populaire voulait qu’on dépersonnalise son CV, finalement, je l’ai re-personnalisé, j’ai assisté à des ateliers, je me suis créée une identité visuelle ; ça c’était l’fun ! Le plus important, j’ai repris confiance en moi au contact de ma conseillère qui a été à la fois pôle emploi, psychologue et copine. C’était mon rendez-vous de la semaine, ma routine bonne humeur. Ça m’a fait un bien fou !

J’ai décroché pas mal d’entretiens d’embauche mais rien de concret. Soit je n’étais pas une experte de Photoshop, soit trop qualifiée, soit ben… mystère et boule de gomme. Mais le temps est passé, la courbe s’est inversée, le moral s’est barré, la fortune envolée. A un moment faut savoir lâcher et ne pas s’entêter si on veut avancer et avoir des projets. Alors, je suis partie arpenter les rues avec mes CV colorés. J’ai rapidement eu des retours et j’ai le plaisir de vous annoncer que je travaille.

Enfin, je suis en formation mais j’ai un travail ! Ah, ça fait du bien de le dire et de l’écrire. Qui plus est, à un poste qui me plait et dans un secteur qui me correspond : culture et loisirs créatifs. Maintenant, j’ai l’esprit plus léger, bien que les poches percées et je peux me remettre à gribouiller sur papier où juste utiliser mon clavier.

Dans mon prochain article, je vous parle encadrement, passe-partout, marie-louise, suspension déposée, cadre flottant, filet, bois et cetera. Je suis persuadée que vous avez hâte !

 

2
Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Omar omar
Invité
Omar omar

Haaa voilà de bonnes nouelles fraichement sorties de l’épaisse manteau de neige qui recouvre la ville.
Moi aussi « j’ai un travail ! ». Et oui ca fait du bien de l’écrire. Les matins sont a présent plus sympa. Faudra que tu nous racontes un peu ce que tu y fais et penses aux photos.